bannière des brèves

SEINE-ET-MARNE : 190 communes demandent la reconnaissance catastrophe naturelle


Publié le 06 Juin 2016 à 06:20 | concernant : Seine-et-Marne

La décrue continue en Seine-et-Marne, place maintenant au nettoyage. Le conseil départemental a missionné le SDIS pour une opération de nettoyage massif des communes les plus touchées par les inondations. Elle se déroulera sur les 15 prochains jours, pour un coût de 300 000€.
Pour l'instant, la décrue n'est pas encore suffisante à Crécy-la-CHapelle et à la Ferté-sous-Jouarre pour entamer des opérations de pompage. Elles ont déjà eu lieu dans le sud du département, 250 professionnels ont été mobilisés.

La préfecture de Seine-et-MArne vient de demander une expertise de l'eau, après que les pompiers aient constaté plusieurs traces d'hydrocarbures, dues à des renversements de cuve d'huile de vidange de particuliers.
A Coulommiers, d'ailleurs l'eau est toujours estimée impropre à la consommation, à cause du débordement du Grand Morin. Certains quartiers de Meaux sont aussi concernés par une dégradation de l'eau.
Actuellement, 190 communes ont demandé une reconnaissance en catastrophe naturelle. Ce matin encore, près de 2000 personnes n'avaient toujours pas l'électricité en Seine-et-Marne.

1 000 entreprises du territoire sont aussi en difficulté. Un fonds de solidarité devrait être débloqué à la fin de semaine pour permettre de toucher 1500€ par artisan. Le Département met en place des avances de trésorerie pour aider au redémarrage des activités.