bannière des brèves

CINEMA : La guerre est elle déclarée ?


Publié le 09 Février 2017 à 10:00 | concernant : Claye-Souilly; Meaux, Seine-et-marne

Le député-maire de Claye-Souilly, Yves Albarello, est obligé de revoir sa copie puisque la Commission Nationale des Affaires Cinématographique a mis un coup d'arrêt à son projet.
C'est 12 salles de cinéma qui devaient voir le jour dans la zone commerciale de Claye, point fort du futur "Green Center".

L'intervention de Jean-François Copé à cette commission a-t-elle pesée dans la balance ?
Le député maire de Meaux était allé le 30 janvier dernier défendre le recours posé contre le projet de Claye. Une façon de défendre le cinéma meldois (cf notre info du 31 janvier dernier).

Yves Albarello a déclaré que son projet n'était pas mort. Les plans vont être revus à la baisse avec 8 salles au lieu de 12.

La guerre des cinémas sur fond de réglements de compte politique est-elle ouverte ? 

Yves Albarello prétend que le fait de ne pas avoir soutenu Jean François Copé aux primaire des "Républicains" est la raison pour laquelle le maire de Meaux a défendu le recours contre Claye. 
Argument balayé d'un revers de main par Jean-François Copé qui a qualifié cette réaction de "puérile" (sic).


RJ